Posted on Leave a comment

Recette: Truffes du désert en escabèche

Recette des Truffes du désert en escabèche

Recette de truffes du désert en escabèche

 

Après les pluies hivernales à Lanzarote, les connaisseurs partent à la récolte d’un étrange champignon appelé terfesse (terfezia claveryi) ou truffe du désert. Officiellement, elle n’est pas reconnue comme truffe mais elle se négocie tout de même entre 20€ et 40€ le kilo…

Aux Canaries, elle est connue comme Papa Cría. Papa (pomme de terre) à cause de sa ressemblance avec la petite pomme de terre locale et Cría (enfant) car elle pousse exclusivement en association avec sa plante-mère, la Madre Turma (Heliathumum Canariensis), une plante autochtone aux petites fleurs jaunes.

Si par chance, vous la croisez, au menu d’un restaurant ou ou détour d’un marché, n’hésitez pas et partez à la découverte de ses saveurs subtiles!

Et si ce n’est pas le cas, vous pouvvez toujours la remplacer par des pommes de terres dans la recette que nous vous proposons aujourd’hui.

Nous avons rédigé cette recette pour le numéro de Mars 2018 du Petit Canari – Le mensuel francophone de Lanzarote. Vous pouvez la retrouver dans l’édition papier du magazine.

 

Recette des truffes du désert en escabèche

 

Temps de préparation: 5 minutes – Temps de cuisson: 15 minutes

 

Ingrédients pour 6 personnes

– 1 kg de truffes du désert
– 20 cl d’huile d’olive
– 10 cl de vinagre de Xerez
– 5 cl de vin blanc
– 6 gousses d’ail
– 1 cuillère à soupe de paprika fumé
– Un peu de persil haché
– de l’eau

 

Préparation

1. Bien laver et peler les truffes du désert.

2. Éplucher l’ail et le couper en lamelles.

3. Verser l’huile d’olive dans une grande poêle et faire chauffer à feu moyen.

4. Frire l’ail pendant 2 minutes ou jusq’à ce qu’il soit doré. Réserver l’ail une fois qu’il est cuit.

5. Dans la même poêle, cuisiner les truffes pendant 4 minutes en remuant de temps en temps.

6. Déglacer avec le vin blanc jusqu’à totale évaporation de l’alcool.

6. Rajouter le vinagre et le paprika et cuisiner le tout pendant 3 minutes de plus à feu doux.

7. Si la sauce s’est évaporée, rajouter un peu d’eau. Goûter les truffes pour être sûr(e) qu’elles soient cuites.

8. Saupoudrer de sel et de persil. Servir chaud.

 

Les conseils du chef:

– La truffe du désert est, en général, pleine de terre. Pour les nettoyer, vous pouvez plonger vos truffes du désert dans l’eau pendant 30 minutes puis les frotter à l’aide d’une petite brosse.

– Vous pouvez traiter cette truffe comme si vous travailliez une pomme de terre. Elle peut agrémenter délicieusement une omelette, des oeufs brouillés, un plat mijoté…

Posted on Leave a comment

Comment commander à la manière des locaux dans un restaurant espagnol

How to order like a local in Spanish restaurants

Spanish Food

¿Para comer ?  (Est-ce pour déjeuner?) est la question que la plupart des serveurs espagnols posent quand de nouveaux clients entrent dans leur restaurant.

Cela paraît idiot comme question, non ?

Mais bien sûr que vous voulez manger. Qu’est-ce que vous iriez faire d’autre dans un restaurant ?

Vous voyez, dans la culture espagnole il est très courant de sortir manger et boire un verre avec des amis.

Il est complètement normal de prendre un apéro et quelque tapas quelque part et d’ensuite aller dans un restaurant pour partager un vrai repas.

C’est pour cela que le serveur qui vous accueille essaye de savoir si vous allez prendre des boissons et des tapas au comptoir ou si vous préféreriez une table pour commander un repas.

De biens des façons, les codes de la restauration sont un peu différents en Espagne. Nous allons donc expliquer certaines habitudes de la région.

1. Dans les restaurants typiques espagnols, le partage est la clé

[clickToTweet tweet= »Les espagnols aiment partager les repas au restaurant comme ils le feraient chez eux. #tourismegastronomique via @cookinlz » quote= »Les espagnols aiment partager les repas au restaurant comme ils le feraient chez eux. »]

A moins d’être dans un restaurant de luxe, les espagnols ont tendance à partager leurs plats, comme ils le feraient chez eux.

Ils peuvent tout partager ou décider de ne partager que les entrées et après commander un plat pour chacun.

Bien sûr, vous pouvez aussi commander votre propre plat sans avoir à le partager.

Lorsque vous passez votre commande, dites simplement au serveur que vous allez partager (para compartir = à partager) et il vous apportera des assiettes propres en plus de votre plat.

2. Choisir la bonne taille

[clickToTweet tweet= »Dans beaucoup de restaurants espagnols, un plat peut avoir 3 tailles: Tapa, demi-ration ou ration.  #tourismegastronomique via @cookinlz » quote= »Dans beaucoup de restaurants espagnols, un plat peut avoir 3 tailles: Tapa, demi-ration ou ration. »]

Vous verrez que dans les menus des restaurants traditionnels, le même plat peut avoir 3 prix différents. C’est parce qu’il y a différentes tailles.

La Tapa est la plus petite taille qui peut vous être servie. Elle est un peu plus petite qu’une entrée. C’est la taille parfaite si vous voulez tester pleins de petits plats différents, ou si vous voulez un petit quelque chose pour accompagner votre boisson.

Ensuite, la media ración (demi-ration) équivaudrait à une entrée et la ración (ration) serait l’équivalent d’un plat.

Si vous craignez de ne pas avoir assez ou, au contraire, d’en commander trop, n’hésitez pas à demander conseil. Les serveurs sont souvent honnêtes sur ce sujet et vous diront s’ils considèrent que en vous commandez trop.

Soyez conscients que dans ce genre de restaurants les plats sont faits pour être partagés, ils ne sont donc pas toujours servis avec un accompagnement.

Ce qui veut dire que si vous commandez toute une ración de calamars frits, vous mangerez BEAUCOUP de calamars frits. Et rien de plus.

Cela ne pose pas de problème si vous ADOREZ le calamar frit.

Sauf indication contraire, mieux vaut considérer que le plat vient sans accompagnement.

Si vous partagez, le serveur apportera des assiettes en plus de celle du plat. Et si vous mangez un grand nombre de plats différents, il est probable qu’il vous apporte de nouvelles assiettes propres pendant votre repas. N’hésitez pas à demander que l’on vous change vos assiettes si besoin.

3. Comprendre les menus

[clickToTweet tweet= »Menú del día: tradition espagnole du déjeuner abordable même dans les restaurants étoilés via @cookinlz » quote= »Menú del día: tradition espagnole du menu déjeuner abordable même dans les restaurants étoilés »]

On ne le voit pas autant aux Iles Canaries, mais dans péninsule espagnole il y a la tradition du menú del día (=menu du jour). Un grand nombre de restaurants espagnols proposent pour le déjeuner un menu qui inclut une entrée, un plat principal, un dessert, du pain et une boisson (qui peut être du vin) pour un prix allant de 7€ à 15€ par personne.

Ces menus sont individuels, ils ne sont pas faits pour être partagés.

Dans les restaurants gastronomiques, vous trouverez le menú degustación (=menu gastronomique) qui peut être accompagné d’une dégustation de vins (maridaje).

Quand vous mangez dans un restaurant étoilé, des codes internationaux sont à appliquer.

4. On vous fera peut-être payer le pain.

[clickToTweet tweet= »En Espagne, certains restaurants font payer le pain. #tourismegastronomique via @cookinlz » quote= »En Espagne, certains restaurants font payer le pain. »]

Cela n’arrive pas tout le temps, mais vous en trouverez peut-être quelque uns au long de votre voyage en Espagne et dans les îles. Si c’est le cas, le prix du pain devrait apparaître sur le menu.
Si le serveur vous demande si vous voulez du pain, il y a de fortes chances pour qu’on vous le fasse payer.

Mais il peut arriver aussi que le serveur pose le pain sur la table et, à moins que vous lui précisiez que vous n’en voulez pas, vous le rajoute à l’addition.

La loi le permet. En fait, vous avez juste à vérifier si le prix du pain apparaît sur le menu. S’il n’apparaît pas, c’est qu’il est gratuit.

Souvenez-vous que si vous avez une mauvaise expérience, vous avez le droit de demander une hoja de reclamación (= formulaire de réclamation). Tous les établissements ont pour obligation d’en avoir à disposition des clients. Une fois rempli, vous aurez une copie à faire parvenir à l’organisme public compétent qui pourra infliger des sanctions s’il y a lieu.

5. Soyez conscients des horaires

[clickToTweet tweet= »Le saviez-vous? Les espagnols mangent plus tard que la plupart des Européens via @cookinlz #tourismegastronomique » quote= »Les espagnols mangent plus tard que la plupart des Européens »]

Les espagnols occupent les restaurants surtout entre 14h et 16h pour le déjeuner et entre 21h et 23h pour le dîner.

Dans les grandes villes et dans les endroits très touristiques d’Espagne vous n’aurez pas besoin d’adapter vos horaires, car les restaurants feront le service en continu pour satisfaire tout le monde.

Mais dans les petites villes, vous aurez peut-être du mal à trouver un endroit où déjeuner avant 13h et où dîner avant 20h.

Quick guide to local habits

6. Pourboire: en laisser ou pas

[clickToTweet tweet= »Le service est inclus dans les restaurants espagnols. Le pourboire sert à montrer votre satisfaction via @cookinlz #tourismegastronomique » quote= »Le service est inclus dans les restaurants espagnols. Le pourboire sert à montrer votre satisfaction. »]

Dans les restaurants espagnols, le service est inclus. Ce qui veut dire que si vous laissez un pourboire, c’est pour remercier le serveur de bien s’être occupé de vous.

On parle de quelques euros. A mon avis, si vous laissez un pourboire, il peut difficilement être de moins d’un euro. Mais tout est une question d’appréciation personnelle.

Laissez la quantité d’argent que vous considérez juste, et tout ira bien.

7. Qu’est-ce que le chupito à la fin d’un repas?

[clickToTweet tweet= »Le digestif « chupito » est toujours offert dans les restaurants espagnols. #tourismegastronomique via @cookinlz » quote= »Le digestif « chupito » est toujours offert dans les restaurants espagnols. »]

A Lanzarote et sur les autres îles Canaries, c’est un classique.

Le célèbre chupito espagnol. Alors que la règle pour le pain peut ne pas être très claire, les digestifs (=chupito) après le repas sont toujours offerts par la maison.

Vous pouvez même en reprendre. C’est pour cela que l’on vous laisse la bouteille sur la table.

A la vôtre !

Y a-t-il d’autres choses qui vous ont surpris lors d’un repas dans un restaurant espagnol ? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires ! 

Posted on Leave a comment

Escapades romantiques à Lanzarote

Visitez-vous Lanzarote avec votre moitié ? Cet article est fait pour vous. Que vous soyez ici pour la Saint Valentin ou pas, jetez un œil à ces escapades romantiques que l’on peut faire à Lanzarote.
Soyons honnêtes : je ne suis pas une passionnée de la Saint Valentin. Je préfère être dans le groupe des gens qui aime avoir des moments romantiques comme un bon dîner, bien évidemment, n’importe quel autre jour de l’année. Ces jours où on ne voit pas de petit cupidon et des cœurs rouges partout, vous voyez ?

Lanzarote peut être une destination très romantique : des plages désertes qui vous donnent l’impression d’être les derniers humains sur terre ; des couchers de soleil à en couper le souffle et de la bonne nourriture. Et oui, un bon repas C’EST romantique. Si vous n’êtes pas d’accord, essayez d’avoir un dîner romantique dans un buffet à volonté.

C’est pour cette raison que j’ai opté pour la bonne nourriture et les paysages romantiques comme principaux critères au moment de choisir ces escapades romantiques à faire à Lanzarote.

Vous aurez besoin d’une voiture. A moins que votre plan soit d’aller de la piscine à la plage et vice-versa (ce qui est bien aussi), vous en aurez de toute façon besoin pour vous déplacer à Lanzarote. La bonne nouvelle est que louer une voiture ici ce n’est pas cher et il y a beaucoup d’agences de location.

Bien sûr, ces critères ne sont pas valables uniquement lors de la Saint Valentin. Ils sont tout autant romantiques le reste de l’année, même s’il risque d’avoir plus de monde en haute saison.

Lanzarote romantique : Des plages au sable blanc et des dîners dans des grottes.

Jameos del Agua by Cesar Manrique
Une piscine de rêve à Jameos del Agua crée par Cesar Manrique

Emparez-vous de serviettes de plage, d’un maillot de bain et de vêtements chauds (si vous êtes là lors de la St. Valentin), et allez vers le nord.

Après le village de Punta Mujeres, et avant d’arriver à Orzola, vous trouverez plusieurs plages magnifiques et des criques sablonneuses. Le sable y est blanc et fin. Les pierres de laves y sont noires. L’eau, turquoise. Un endroit vraiment incroyable. Explorer Los Caletones peut prendre un certain temps. Mais assurez-vous d’aller voir la dernière plage avant d’arriver à Orzola : La Charca de La Larca. C’est un bassin d’eau salée formé par de la lave où l’eau est toujours chaude, comparé à l’eau froide de l’océan Atlantique à laquelle on est habitués.

Vous pouvez alors jeter un œil au charmant village d’Orzola. C’est de là que partent les bateaux pour l’île de La Graciosa, qui est d’ailleurs une autre belle destination pour la St. Valentin. Puis, demi-tour pour dîner à Los Jameos del Agua. Si vous y allez un dimanche, la cuisine ne sera ouverte que pour le déjeuner.

Los Jameos sont de grandes bulles d’air dans la lave qui ont formé des grottes. L’artiste canarien Cesar Manrique en a fait une belle œuvre d’art.
Le restaurant occupe une partie de la grotte et sert de la bonne nourriture. Cette année, leur menu pour la St. Valentin incluait du Cherne (mérou) et un agneau cuit à feu doux. Après le dîner, il est possible de boire un verre près de la fameuse piscine des Jameos.

Escapades romantiques pour les amateurs d’art moderne

Romantic things to do in Lanzarote : Restaurant of the Modern Art Museum Castillo de San Jose

Commencez votre après-midi en allant voir la fondation de César Manrique à Tahiche. Vous y découvrirez son art ainsi que quelques œuvres d’art de Picasso, Miró et Tapiés.
Après votre visite, allez au Charco de San Ginés à Arrecife pour boire un verre en terrasse, d’où vous aurez une vue de la capitale de Lanzarote digne d’une carte postale.

Ensuite, allez au Castillo de San Jose qui se trouve à côté. C’est le musée d’art moderne. Vous pourrez y voir la collection permanente ainsi que les expositions temporaires. Pendant un moment, l’artiste britannique Jason DeCaires Taylor y a exposé les moules en argiles qu’il a utilisé pour installer son musée sous-marin de sculptures.

Avant d’y aller, assurez-vous de réserver une table au restaurant du musée : le lieu a aussi été conçu par Manrique et c’est un restaurant gastronomique.

Escapades romantiques pour les amateurs de sport

Famara Beach - Lanzarote
L’incroyable plage de Famara

Si pour vous le rendez-vous parfait doit être accompagné d’action, dirigez-vous vers la plage de Famara pour une leçon de surf. La plupart des écoles de surf vous laissent garder la planche toute la journée après une leçon matinale. Ce qui veut dire que vous pouvez continuer à surfer sur les vagues si vous n’en avez pas eues assez.

Certaines proposent des leçons de kite surf si vous préférez.

Quand vous aurez fini, et que vous aurez faim, allez à El Risco. Si vous voulez être en terrasse, sur la plage, mieux vaut réserver.

Ce restaurant prépare de très bons fruits de mer et de très bons riz. C’est, selon moi, un des meilleurs restaurants de Lanzarote. Choisissez ce que vous voulez, il n’y a pas de mauvais choix.

L’un des murs a été décoré par Manrique en honneur aux pêcheurs de Famara. A voir absolument si vous aimez son travail.

Il y a plein d’autres escapades romantiques à faire à Lanzarote. Vous pensez que nous en avons oublié ? N’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires.

Comment serait votre rendez-vous idéal ? Est-ce que vous considérez que la nourriture est importante lors d’une soirée romantique ?

Posted on Leave a comment

5 Spécialités locales à goûter à Lanzarote

Les gastronomes trouveront bien plus que 5 plats délicieux dans leur découverte de la cuisine traditionnelle de Lanzarote. Évidemment.

Et nous vous parlerons de toutes les autres spécialités sur ce blog. Mais vous allez devoir être patient, nous venons juste de commencer.

Cet article s’adresse aux gourmands qui prévoient de passer quelques jours à Lanzarote (Iles Canaries) et veulent être sûrs de ne manquer aucun des grands classiques locaux.

Tous les plats présentés ici sont typiques des Canaries. Il s’agit d’une sélection totalement subjective, comme tous les contenus de ce blog d’ailleurs.

Et voici les 5 plats phares de Lanzarote :

    • Pommes de terre au sel accompagnées de Mojo rouge et vert

Papas Arrugadas con Mojo dans les menus locaux

Lanzarote's food - potatoes with green and red sauces

Vous ne pouvez absolument pas échapper à ces pommes de terre pendant votre séjour à Lanzarote. Si vous allez dans un endroit qui sert de la nourriture, vous pouvez être sûr qu’il sert des « Papas arrugadas con mojo« . Litéralement, patates ridées accompagnées de mojo.

Mojo est le nom de la sauce. Je ne vais pas le traduire car – 1. il n’y a pas de traduction – 2. J’adore sa touche Austin Powers.

Ces pommes de terre « ridées » sont une variété locale de pommes de terre toutes petites qui sont cuites dans peu d’eau très salée. Une fois cuites les pommes de terre continuent à être chauffées après l’évaporation complète de l’eau. De cette façon, leur peau frippe et finit ridée. Maintenant, c’est plus clair.

Même si vous allez certainement goûter le Mojo Picón (Mojo rouge piquant à base de cumin et de paprika) et le Mojo vert (à base de persil, coriandre ou un mélange des deux), sachez qu’il en existe beaucoup d’autres. Du Mojo aux amandes à celui au fromage, n’ayez pas peur d’être un peu aventurier.

Où nous aimons les déguster : Au Restaurant Hespérides de Teguise. Ils utilisent une variété ancienne de pommes de terre locale, presque disparue appelée Papa Bonita de Lanzarote, un vrai plaisir pour les gourmets. Les Papas con mojo sont un grand classique ici, vous pourrez donc en manger d’excellentes accompagnées de sauces mojo maison dans tous les restaurants mentionnés dans cet article. Cliquez ici pour tous les retrouver sur une carte.

    • Patelles

Lanzarote's food - Lapas with mojo verde
Lapas with green mojo

Lapas dans les menus locaux

Saviez-vous que les patelles (ou chapeaux chinois) reviennent toujours se fixer sur le même rocher – exactement au même endroit – pendant la marée haute? En fait, leur coquille épouse la forme d’un rocher à un endroit précis dans le but d’y rester collée jusqu’à la marée basse.

Mère nature déchire. Lanzarote en est la preuve.

Dans les restaurants locaux, les lapas sont en général servies avec du Mojo vert. Oui, le même que celui servi avec les papas. On ne s’en lasse pas.

Les deux variétés de patelles les plus courantes sont les noires et les blanches. On vous servira probablement un mélange des deux. Laissez-nous un commentaire pour nous dire lesquelles vous préférez.

Où nous aimons déguster des patelles : La Piscina à Punta Mujeres. C’est un bar avec quelques tables sur le trottoir donnant sur les piscines naturelles de Punta Mujeres. N’y allez pas en pensant trouver un restaurant sophistiqué, ce n’est pas le cas. Ça ressemble plus à un boui-boui bon marché seulement les produits sont locaux, extrêmement frais et cuisinés maison de façon simple. L’endroit vaut le détour si vous êtes prêts à manger sur une table de bar sans nappe ni serviette en tissu.
Nous aimons aussi les manger chez Casa Rafa (Restaurante del Mar) à El Golfo et au restaurant El Risco à Famara.

    • Gofio

"<yoastmark

Le Gofio canarien est une farine grillée qui a été la base de l’alimentation canarienne pendant très longtemps. Traditionnellement, les canariens mettaient du gofio dans le lait qu’ils donnaient aux bébés. Quant aux hommes, ils en mangeaient au petit-déjeuner mélangé à de l’oeuf cru avec un peu – ou pas qu’un peu – de vin. De cette manière, ils étaient prêts pour aller travailler dans les champs.

Les Canariens grillent différentes variétés de farine. Cela étant, le gofio de millo (« millo » étant le mot canarien pour « maïs ») est la variété la plus utilisée. Vous pouvez même choisir si vous la désirez plus ou moins grillée. Mais vous pouvez tout autant en trouver à la farine de blé ou de seigle.

Son goût est assez particulier, mais si vous êtes aventurier, le gofio ne vous décevra pas.

On l’utilise couramment pour faire des desserts ou comme boisson au petit-déjeuner mélangé dans du lait.
Et si vous êtes plutôt salé, ne ratez pas le mojo de gofio et le gofio escaldado.

Où nous aimons déguster des plats à base de gofio : El Risco à Famara. C’est, à notre avis, un des meilleurs restaurants de l’île. Il est situé en raz de plage à Famara et a un chef exceptionnel, Juan Perdomo, qui travaille uniquement les produits locaux. Si vous voulez goûter tous les plats de cette liste dans le même restaurant, cet endroit est le vôtre. Ce restaurant de haut niveau a même un mural créé exprès par César Manrique, c’est une visite indispensable pour tous les gourmets et amoureux de l’art à Lanzarote.

 

    • Poulpe grillé

      Pulpo de Lanzarote - Grilled Octopus
      Grilled Octopus

Pulpo a la Plancha dans les menus locaux

Celui-ci est mon préféré. Ici, vous le trouverez partout : dans des bars à tapas, dans des restaurants chers ou bon marché… tous en proposeront. La raison est simple : les pêcheurs de Lanzarote en trouvent tout au long de l’année.

Les cuisiniers espagnols « effraient » le poulpe. Asustar el pulpo – on plonge le pauvre poulpe dans de l’eau bouillante deux fois et quand l’eau boue une deuxième fois, on finit la cuisson. Grâce à cette technique, la peau du poulpe reste collée à la viande.

Aussitôt cuit, le pulpo est mis au gril. Alors que je tape ceci, je salive rien qu’au souvenir du dernier poulpe qui s’est retrouvé dans mon assiette – celui-là même que vous apercevez à droite – ça, c’était quelque chose !

Une bonne viande au goût grillé et savoureux au milieu et des tentacules croustillantes à la fin. Si vous voulez manger du poulpe ne serait-ce qu’une fois dans votre vie, je vous conseille celui-là.

Le pulpo a la plancha est servi avec… devinez… des papas et du mojo.

Ne vous en faites pas, vous en deviendrez accro comme moi.

Où nous aimons déguster du poulpe : La Puntilla dans le Charco de San Ginés à Arrecife. José Rodriguez, son Chef, est probablement le chef le plus respecté par ses pairs à Lanzarote. Il travaille les poissons locaux de façon divine, les gourmets apprécieront le moindre plat de sa carte.
Nous aimons aussi manger du poulpe grillé chez Casa Rafa, La Piscina, el Risco and Esencia restaurant.

 

    • Viande de chevreau et/ou de chèvre (Oui, c’est bien de la nourriture)

Cabrito et Cabra dans les menus locaux
(Pas TRES appétissant vous me direz… Mais continuez la lecture.)

Goat casserole dish

J’étais vraiment réticente à manger de la chèvre. On m’avait toujours dit que cette viande était difficile à mâcher et qu’elle avait un goût très fort. Pas du tout alléchant.

Je veux dire, avez-vous déjà eu l’eau à la bouche en pensant à un bon morceau de viande de chèvre ? Non, ceci arrive avec d’étranges fruits exotiques, de bizarres poissons frais, de nouvelles épices découvertes lors d’un voyage à l’étranger… Mais certainement pas avec de la chèvre, n’est-ce-pas ?

Mais en fait, j’avais tort. Il se trouve que les habitants de Lanzarote cuisinent la chèvre depuis des générations. Et ils assurent. La plupart des fois. Si vous la commandez dans un endroit où ils savent la préparer, la viande peut être tendre et ne pas avoir un goût prononcé. Ca vaut la peine d’essayer.

Ceci dit, je dois admettre que si elle n’est pas bien préparée, le goût peut être assez fort.

Je suppose qu’il ne faut pas avoir peur de tester de nouveaux aliments pour vouloir s’essayer à celui-ci. Qui est prêt à relever le défi?

Où nous aimons déguster de la chèvre : au restaurant Esencia à Nazaret. David Pérez est un Chef talentueux du pays basque espagnol qui réalise une cuisine créative avec les produits locaux de Lanzarote. On aime ses dumplings de chèvre, une excellente façon de goûter cette viande pour la première fois. On aime aussi les tacos de chèvre du chef Chef Dailos Perdomo du restaurant Hespérides à Teguise; ils lui ont d’ailleurs valu un premier prix lors d’un concours régional de tapas en 2016. Je suis sûre que ces deux plats vous enlèveront toute réticence à manger de la viande de chèvre! Et si vous voulez goûter la préparation traditionnelle, foncez chez nos voisins de Casa Gregorio à Uga.

    • Poisson local a la plancha

(Ok, ça en fait 6. J’en rajoute un pour ceux qui ne veulent même pas penser à goûter la chèvre.)

Nous sommes sur une île. Il est donc évident qu’il y a plein de bons poissons à gouter ici. Des sardines jusqu’au thon (quelques mois par an), sans oublier le colin. Et si vous désirez goûter de nouvelles saveurs, je vous conseille le mérou (cherne), la daurade rouge (sama), ou le pompano (Pampano).

Où nous aimons déguster du poisson a la plancha : Au restaurant Casa Rafa (Restaurante del Mar) à El Golfo. Ce restaurant a été mentionné plus tôt dans cet article, c’est, à notre avis, le meilleur endroit pour déguster du poisson grillé local à Lanzarote. les portions sont généreuses, donc si vous prévoyez de partager des entrées (poulpe grillé, lapas etc.), vous devriez demander conseil au serveur sur la quantité de poisson à la plancha à commander comme plat principal selon ce que vous aurez mangé avant. Par exemple, si vous êtes 4, vous ne devriez commander du poisson grillé seulement pour 2 ou 3 personnes.

Pour trouver toutes ces adresses sur Google Maps, cliquez ici.

Et si vous voulez apprendre à cuisiner vous mêmes les produits locaux de Lanzarote, rejoignez un de nos cours de cuisine!

 

Découvrez les 5 spécialités locales à goûter à Lanzarote, îles Canaries